Les acteurs et artistes
Festival Claude Terrasse 2020 - Les Travaux d'Hercule

Julien WEBER, direction

Né à Lyon en 1984, après des études à travers l'Europe (Belgique, Allemagne, France) il intègre le Jyväskylä Sinfonia en 2009 puis l'orchestre philharmonique de Tampere en 2011en Finlande au poste de hautbois solo.Il est par ailleurs lauréat de plusieurs concours internationaux dont le prestigieux concours international de Bayreuth ( Allemagne) en 2007.

Fort de cette expérience, il revient en France en 2015 pour participer activement à la création de l'Ensemble Kaïnos dont il devient le directeur musical. Il est par ailleurs hautbois solo remplaçant à l'orchestre de l'opéra de Lyon.Depuis sa création il a assuré la transcription des opéra bouffe de Claude Terrasse , la fiancée du scaphandrier, les travaux d'Hercule, la botte secrète, le sire de Vergy, la création de Hänsel et Gretel représentée 11 fois depuis sa création et de nombreuses pièces pour le concerts , les saisons,les couleurs etc

Jean-Christophe Dantras-Henry, Hercule

Rentre à 22 ans au Conservatoire National de Musique de Lyon, où il obtient son diplôme de chant en 1998 dans la Classe d'Isabelle Germain.

Sur scène il incarne, Platée de Rameau, Actéon de Charpentier, Don Quichotte de Boismortier, Basile et Curzio dans les Noces de Figaro de Mozart, les trois rôles de ténor dans l'Enfant et les Sortilèges de Ravel, le Brésilien dans La Vie Parisienne, Nathanaël dans les Contes d'Hoffmann, le rôle titre de Barbe Bleue d'Offenbach, Spoletta dans Tosca de Puccini, Gastone dans La Traviata de Verdi.

Il est membre, entre autre, de l'ensemble Spirito dirigé par Nicole Corti, ensemble tout particulièrement dédié à la musique contemporaine et enseigne le chant classique au Conservatoire de musique et danse de Vienne en Isére.

Il est un membre très actif de l'ensemble Kaïnos depuis 2016

Marina Ruiz, Omphale

Elle intègre le CNSMD de Paris où elle obtient son master en juin 2016. Depuis, elle travaille régulièrement auprès d'Elène Golgevit et Regina Werner. Artiste solaire et curieuse, son profil la mène dans des registres variés. Elle a interprété Zerlina dans Don Giovanni de Mozart mais aussi de l'opérette à l'occasion du festival Claude Terrasse (La fiancée du scaphandrier, la Botte secrète, le sire de Vergy), en passant même par la comédie musicale dans une production de Sondheim au Théâtre du Châtelet. On a pu la retrouver récemment à la philharmonie de Paris et au Zénith de Strasbourg dans la production contemporaine « 200 Motels » de Franck Zappa, ou encore dans un récital de lieder de Schumann au sein de l'ensemble Maya dans le cadre du festival Jeunes Talents. Ouverte à tous les genres, elle a créé le Miserere de Thierry Pécou à Hambourg et « Réplicas » de Fernando Munizaga lors du festival ManiFeste au sein de l'ensemble court-circuit.

Sophie Marchand, Erichtona

Commence sa formation musicale en 2003 (piano CRR de Grenoble) pour entamer une formation vocale au CCR de Paris quelle perfectionne avec les maîtres sonneurs à Toulouse. Forte de nombreuses expériences de soliste autant à l'opéra qu'en oratorio (Mozart, Mendelssohn, Ravel, Pergolèse, Rossini, Bach) elle développe une grande maîtrise vocale complétée par une très belle présence théâtrale. Elle chante aujourd'hui notamment depuis 2018 avec le chœur Spirito et à rejoint Kaïnos depuis 2 ans.

Isaias Soares da Cunha, Augias

De nationalité portugaise, il entre en 2012 au CNSMD de Lyon où il obtient une licence en tant que baryton. Il poursuit sa formation en tant que ténor au conservatoire de Macôn, et travaille régulièrement avec Peter Harrison, Philippe Georges, Nobuyoshi Shima et Laurent Pillot. .
Il chante régulièrement avec les ensembles Le Palais Royal , Brins de voix, Una corda, Les siècles romantiques et l'ensemble contrasts.

Sur scène il incarne Enée (Didon et Enée, Purcell), Guglielmo (Così fan tutte, Mozart) Don Ottavio(Don Giovanni, Mozart), le Père (Hansel und Gretel, Humperdinck), Bobinet (La Vie parisienne, Offenbach), Raflafla (Mesdames de la halle, Offenbach). Il chante également en soliste dans la Mass of the Children de John Rutter, Dextera Domini de Cesar Franck, Cantate bwv144 de J.S. Bach et dans l'Oratorio de Noël de Saint-Saens.

François Hollemaert, Palémon

Commence sa formation lyrique dans la classe de chant du CNR de Lyon. Il poursuit ses études au sein de la maitrise de Notre dame de Paris où il suit les master classe de Margreet Honig, Alain Buet, Hans Peter Blochwitz...

Ténor, il chante au Choeur-Atelier du CNSM de Lyon, au sein de Spirito sous la direction de Nicole Corti et dans divers ensembles de solistes. Son répertoire va de la musique ancienne (ensemble Epsilon) jusqu'aux compositions contemporaines (Spirito). C'est en tant que soliste que ce « tenor buffo » voit ses qualités scéniques appréciées.

Sebastian Delgado, Orphée

Il commence sa formation vocale au CRR de Marseille puis de Lyon, au CNIPAL à Marseille et enfin à la Haute École de Genève. Sa voix de baryton et sa grande aisance scénique l'ont conduit à interpréter sur scène Leporello, Guglielmo et Papageno chez Mozart, Dancaïre et Escamillo dans Carmen mais aussi à se produire dans des opérettes de Chabrier, Yvain, Terrasse et Lehar et même dans la comédie musicale les Misérables en tournée en Europe en Asie. Il est membre du chœur Spirito et participe depuis 2016 au festival Terrasse avec l'ensemble Kaïnos.

Réda Chériatia mise en scène

Comédien, auteur, metteur en scène et directeur artistique de la compagnie Les Diables Rient, Réda Chéraitia évolue avec bonheur dans le spectacle vivant depuis plus de vingt ans. Du théâtre classique au contemporain, du rire aux larmes, il a mis ses talents au service de nombreuses productions, et dans des registres très différents : alternant l'humour (Le Tour du Monde en 80 jours de S. Azzopardi), le sujet shakespearien (Le Songe d'une nuit d'été), la comédie musicale (Dernier Appel pour Broadway de G. Le Roy), le spectacle pour enfants (Liloo s'ennuie, cie Les Diables Rient), la performance (La théorie des Dominos) ou encore l'opéra (Didon et Enée de Purcell)... Il s'amuse au gré des propositions. Il a créé plus d'une dizaine de spectacles en tant qu'auteur et metteur en scène (On citera entre autres Stand By, C'est bien Fée pour moi ou Accident de parcours).

Jouant (et joué) en France, en Belgique et en Suisse, son travail a été primé à de nombreuses reprises. Et certaines de ses pièces sont encore à l'affiche 10 ans après.

Son crédo : être léger tout en étant profond (et vice versa).

Élise VEYRES, harpe

Elle se découvre une passion pour la harpe à l'âge de 5 ans, puis dès l'école primaire étudie eu classe aménagée au CRR de Rouen.Elle est diplômée du conservatoire national de musique et de danse de Lyon. En 2011 elle participe à l'Orchestre Européen Hector Berlioz, sous la direction de Francois-Xavier Roth. Puis joue à l'orchestre national de Lyon, à l'opéra de Monaco etc. Elle à rejoint Kaïnos en 2017.

AURELIEN COSTE,basson

Né en 1984, Aurélien Coste commence l'étude du basson à l'âge de sept ans au conservatoire de Valence. Il se perfectionne ensuite à Grenoble , puis au conservatoire supérieur de Lyon dont il sort diplômé en 2009. Spécialiste du contrebasson, il se produit avec les plus grands orchestres français(opéra Bastille, Capitole de Toulouse,orchestres d'Auvergne, de Tours, de St Étienne, ..) Il joue aussi au sein de différents groupes de musique de chambre. Il rejoint Kaïnos en 2018.

XX, percussions

A venir

Anna Stavelova, flûtes

La flûtiste tchèque Anna Stavelova est diplômée du Conservatoire de Prague et du CNSMD de Lyon. Elle se produit en concert en tant que chambriste et soliste et est régulièrement invitée en tant que flûte solo dans différents orchestres européens et dans des ensembles de musique contemporaine. Elle enseigne la flûte à la Faculté des arts de l'Université d'Ostrava en République Tchèque. Elle a rejoint l'ensemble Kaïnos en 2020.


Réda Chériatia mise en scène

Comédien, auteur, metteur en scène et directeur artistique de la compagnie Les Diables Rient, Réda Chéraitia évolue avec bonheur dans le spectacle vivant depuis plus de vingt ans. Du théâtre classique au contemporain, du rire aux larmes, il a mis ses talents au service de nombreuses productions, et dans des registres très différents : alternant l'humour (Le Tour du Monde en 80 jours de S. Azzopardi), le sujet shakespearien (Le Songe d'une nuit d'été), la comédie musicale (Dernier Appel pour Broadway de G. Le Roy), le spectacle pour enfants (Liloo s'ennuie, cie Les Diables Rient), la performance (La théorie des Dominos) ou encore l'opéra (Didon et Enée de Purcell)... Il s'amuse au gré des propositions. Il a créé plus d'une dizaine de spectacles en tant qu'auteur et metteur en scène (On citera entre autres Stand By, C'est bien Fée pour moi ou Accident de parcours).

Jouant (et joué) en France, en Belgique et en Suisse, son travail a été primé à de nombreuses reprises. Et certaines de ses pièces sont encore à l'affiche 10 ans après.

Son crédo : être léger tout en étant profond (et vice versa).


L'ENSEMBLE KAÏNOS

L'Ensemble musical Kaïnos est né en 2015 à l'initiative d'un collectif de musiciens. Il développe un répertoire original de transcriptions et d'adaptations inspirés du répertoire de l'opéra et du théâtre.
L'Ensemble élargit le métier d'instrumentistes en leur demandant à la fois de tenir une œuvre en effectif réduit et d'être acteur du spectacle. Les chanteurs de leur côté doivent souvent tenir plusieurs rôles.
L'Ensemble s'attache à traduire les grands mythes et s'essaye à renouveler les repères de l'œuvre aux publics. C'est sa volonté de modifier la mise en forme d'un théâtre lyrique qui constitue la trame de son répertoire.
L'Ensemble est composé de brillants jeunes musiciens, chacun amenant au travers de sa carrière (orchestrale, soliste ou pédagogique) une expérience et une vision enrichie de la musique.
La très grande plasticité du groupe permet de présenter spectacles et concerts dans les lieux les plus divers et souvent bien loin des grandes salles situées en zone urbaine et ainsi d'ouvrir le théâtre lyrique à des publics nouveaux.